Destinations
Activités

Voyage au Costa Rica dédié aux personnes à mobilité réduite pour découvrir Tortuguero, Cahuita, Arenal et Manuel Antonio

Vous aimerez...

  • Découvrir un panorama complet du Costa rica, de la mer des Caraïbes à l'océan Pacifique, via les volcans du Nord
  • Naviguer sur les canaux de Tortuguero à la rencontre de la faune locale : singes, paresseux, caïmans...
  • Vous baigner dans les eaux thermales relaxantes jouxtant l'Arenal
  • Admirer la faune & la flore accompagnés de guides locaux bilingues dans chaque parc
  • Dormir dans des hébergements confortables et adaptés aux personnes à mobilité réduite

Comparez et vous préfèrerez...

    Tous les hébergements et prestations que nous proposons ont été visités et validés par nos soins, tant au niveau de l’accessibilité matérielle que de la sensibilité du personnel face aux situations de handicap.
BRETECHE Pauline

Conseil du pro !

Emportez une paire de jumelles, elles sont très pratiques pour débusquer la faune, et notamment les extraordinaires oiseaux du Costa Cica : toucans, colibris, quetzal, aras, motmots, ect...

Votre aventure

Le Costa Rica, pionnier en matière d'écotourisme, coche aussi la case de destination accessible aux personnes à mobilité réduite ! Le pays de l'or vert ne cesse en effet d'améliorer ses infrastructures rendant aujourd'hui accessible ses plus belles pépites naturelles à tout le monde, y compris les personnes en fauteuil roulant ! Cet itinéraire adapté vous permettra de découvrir la côte Caraïbe Nord avec le parc national de Tortuguero, avant d'aller explorer la côte Caraïbe du Sud et son fameux parc national de Cahuita. Vous roulerez ensuite en direction d'Arenal non sans faire un arrêt à Sarapiqui, l'une des régions la plus avancées en matière d'accueil de personnes en situation de handicap moteur. A Arenal, vous explorerez les ponts suspendus de Mistico et vous baignerez, sans difficulté, dans les eaux thermales de la région. Poursuite vers le Pacifique Central, non sans faire un arrêt à Monteverde et Carara où, là aussi, vous arpenterez des sites 100% accessibles.
Fin du séjour au parc national de Manuel Antonio pour une escapade balnéaire entre observation de la faune et farniente sur la plage ! Vous regagnerez ensuite San José et, en chemin, vous pourrez faire étape à Jaco, pour vous offrir l'expérience insolite de survoler la canopée en tram aérien ! Un panorama complet de toutes les merveilles du Costa Rica !
Lire la suite

  1. J1 Arrivée à San José

    Vous prenez aujourd'hui votre vol à destination de San José.
    A votre arrivée, accueil par votre chauffeur puis transfert privé vers votre hôtel à bord d'un véhicule privé accessible en fauteuil roulant. Soirée libre.

    • à l'hôtel
  2. J2 Escapade au Parc national de Tortuguero

    Départ au petit matin vers Tortuguero que l’on surnomme communément la "petite Amazonie". Cette appellation est due à l’impressionnante végétation qui borde son réseau de canaux et de lagunes. Tortuguero, c’est aussi le premier site de ponte de l’hémisphère nord pour la tortue verte. En saison (de juillet à octobre pour la tortue verte), vous aurez la possibilité d’aller observer ce phénomène aussi étonnant qu’émouvant.

    Vous partirez en bus de San José via la route 32 et traverserez le Parc National Braulio Carrillo. Vous entrerez à Tortuguero en bateau. Vous arriverez ensuite au lodge en début d’après-midi et vous visiterez le village de Tortuguero en fin de journée. Durant cette excursion collective, une partie de la visite passe par la plage qui n'est pas accessible en fauteuil (sur environ 100 mètres).

    Info accès : L’accès au bateau depuis l’embarcadère est rendu possible en fauteuil roulant grâce à une rampe d’accès dédiée. Le village de Tortuguero est quant à lui bien aménagé pour y circuler en fauteuil roulant.

    • en lodge
  3. J3 Visite du parc national de Tortuguero

    De bon matin ou en journée en fonction de la météo, vous partirez (excursion collective) à la découverte des canaux du parc national Tortuguero, si la chance est au rendez-vous, peut-être que vous pourrez y croiser caïmans, singes hurleurs, singes araignées, paresseux, toucans, iguanes, basilics, oiseaux de toutes les couleurs… Le reste de la journée sera à aménager selon votre guise : promenade sur les sentiers bordant le lodge, repos au bord de la piscine ou encore activités à régler directement à l'hébergement.

    Info accès: Pour le tour en bateau, le capitaine et le guide local vous aideront à prendre place dans le bateau. Les bateaux sont très stables.
    Pour la randonnée le long des sentiers, le sentier est en excellent état et permet un accès en fauteuil roulant. Lors de la petite côte menant au lodge sur le chemin du retour votre guide vous aidera à vous déplacer si besoin

    En bateau dans le parc de Tortuguero - Costa Rica
    En bateau dans le parc de Tortuguero - Costa Rica © Travelbee/stock.adobe.com
    • en lodge
  4. J4 Cap vers la mer des Caraïbes

    Petit-déjeuner et départ de Tortuguero en bateau. Arrivée au port de La Pavona/Cabo Blanco et transfert en bus vers Guápiles.
    Déjeuner, prise en charge de la voiture de location et route vers Cahuita.
    Bordé de plages de sable blanc et de sable noir, ce petit village caribéen se situe à 1h au sud de Limon.
    Les plages s’étendant de Puerto Viejo à Manzanillo sont toutes aussi belles les unes que les autres. Ici, on respire la noix de coco et la douce chaleur Baba-Cool des Caraïbes.

    Info accès: Nous avons choisi de vous faire découvrir Cahuita car la plage est accessible aux personnes à mobilité réduite, le village dispose de rues en bon état, idéal pour une visite et des balades agréables. Le Parc national est lui aussi accessible en fauteuil roulant malgré les quelques passages de sable.

    Plage de Cahuita - Costa Rica
    Plage de Cahuita - Costa Rica © Hélène Franon
    • en lodge
  5. J5 Visite du parc national de Cahuita

    Vous rencontrerez votre guide et partirez à la découverte du parc national de Cahuita. Le guide vous conduira à travers la forêt tropicale humide, entre Punta Chuita et le village de Cahuita (5km). Au cours de ce trajet vous pourrez observer plusieurs types de serpents (boas, bocaracá, terciopelo, oropel, mica, ranera, etc), des paresseux, des singes capucins et hurleurs, des tamanoirs, des tatous, des ratons laveurs, des papillons morpho bleus et autres, plusieurs espèces d’oiseaux, ainsi que des plantes médicinales, des orchidées, des fougères, des bromélies etc.

    Info accès: Nous avons privilégié un guide privé pouvant vous aider dans certains passages de sable et prenant son temps pour découvrir avec vous la nature caribéenne.

    • en lodge
  6. J6 Farniente sur les plages de Cahuita

    La Côte Caraïbe se distingue de l’ensemble du Costa Rica. Un véritable contraste économique et culturel existe entre la côte Pacifique facile d’accès et cette région longtemps contrainte à l’isolement. Au 16ème siècle, la jungle a en effet empêché les Espagnols de s’y installer. Elle a donc connu un développement beaucoup plus tardif. Les traditions y sont d’autant plus présentes. Elles sont aussi totalement différentes du reste du Costa Rica, du fait de leurs origines, mélangeant celle des locaux et des migrants venus des Antilles il y a près d’un siècle.
    Ici vous pourrez buller au soleil et profiter d'un bain agréable dans les eaux chaudes bordant le rivage.

    Plage du Parc National de Cahuita - Costa Rica
    Plage du Parc National de Cahuita - Costa Rica © Mischa Krumm/fotolia.com
    • en lodge
  7. J7 Sarapiqui, entre faune et flore

    Vous prendrez aujourd'hui la direction de la région de Sarapiquí qui offre une belle panoplies de découvertes grâce à l'accès à de superbes réserves biologiques ou encore à la station de recherche de l’Organisation des Etudes Tropicales. Vous y trouverez une grande diversité de faune et de flore, des sources d’eau chaude, des plantations de bananes et d’ananas et bien plus encore.

    Pont suspendu à Sarapiqui - Costa Rica
    Pont suspendu à Sarapiqui - Costa Rica © Jeroen/stock.adobe.com
    • en lodge
  8. J8 Visite de la réserve biologique de la Selva

    La Estación Biológica La Selva (Station Biologique La Selva) est un espace naturel situé au milieu de la Cordillera Volcánica Central jouxtant le Parc National Braulio Carrillo.
    Elle a une superficie de 15 km2 de forêt humide principalement, dans lesquels vous pourrez découvrir son exotique faune : d’innombrables grenouilles vénéneuses, une infinité d’espèces de papillons et de fourmis phyllophages ; même des jaguars, pumas, singes, parmi d’autres mammifères. Un de ses principaux attraits est l’observation d’oiseaux, car de nombreuses espèces y migrent. En ce qui concerne sa flore, la station biologique compte plus de mille espèces d’arbres.
    Durant 4 heures vous vous baladerez avec votre guide local privé le long des sentiers afin d’observer toute la richesse des lieux.

    Info accès: La réserve biologique La Selva est membre d’un groupe de recherche et de formation concernant la mise aux normes des installations touristiques au Costa Rica pour l’accès à toutes et tous. Les sentiers sont donc 100% accessibles aux personnes à mobilité réduite avec également des panneaux écrits en braille.

    Singe dans les arbres - Costa Rica
    Singe dans les arbres - Costa Rica © Cynthia Barnoud
    • en lodge
  9. J9 Cap vers le volcan Arenal

    Ce matin, route vers le volcan Arenal. Le volcan Arenal a connu l’une des histoires volcaniques les plus mouvementées du siècle dernier avec de multiples éruptions. Cône parfait de 1 633 m d’altitude qui jouxte le lac du même nom, il offre des paysages spectaculaires qui font de lui l’une des destinations immanquables en Amérique centrale.

    Le volcan Arenal - Costa Rica
    Le volcan Arenal - Costa Rica © Mathilde Salmon
    • à l'hôtel
  10. J10 Balades sur les ponts suspendus

    Cap vers Mistico. Découvrez les merveilleux secrets de cette forêt via 15 ponts, partez à la rencontre de la faune et de la flore de cette région ; la densité de la biodiversité fait de ces sentiers un lieu privilégié pour admirer les singes, paresseux, toucans et autres oiseaux tropicaux.
    Lors de votre visite vous observerez les différentes strates de la forêt : la cime des arbres, l'espace intermédiaire et le tapis forestier. Vous ne pourrez ainsi qu’en tirer profit pour mieux apprécier les espèces.
    L'œil expert du guide vous donnera une précieuse occasion d'apprécier l'équilibre de la vie mystique qui se produit à chaque moment de la visite le long de ces ponts.

    Info accès : Nous avons inclus un guide local anglophone/hispanophone privé, les sentiers et les ponts suspendus sont accessibles. Pour faciliter votre visite et la rendre la plus confortable possible, vous pourrez opter pour un fauteuil/scooter électrique selon votre préférence.

    Puis, dans la soirée, vous irez vous prélasser dans les eaux thermales. Tout près de la base du Volcan Arenal, vous vivrez une expérience relaxante sans pareil au cœur de sources d’eau chaude et piscines d’eau minérale thermale, dans un environnement tropical. Vous dînerez dans ce cadre fabuleux.

    Info accès: Les eaux thermales disposent de rampes d’accès partout et même jusqu’à la majorité des bains ; quelques marches sont présentes pour certains mais avec des rambardes pour vous aider.

    Parc des ponts suspendus à Mistico - Costa Rica
    Parc des ponts suspendus à Mistico - Costa Rica © Valerija Dmitrijeva/stock.adobe.com
    • à l'hôtel
  11. J11 Le parc national du Volcan Arenal

    Journée libre que vous pouvez dédier à la découverte du parc national du volcan. Certains sentiers du parcs sont 100% accessibles en fauteuil roulant.

    • à l'hôtel
  12. J12 Réserve biologique Monteverde

    En voiture, empruntez la route pittoresque qui contourne le lac Arenal en direction de la réserve biologique de Monteverde. Cette dernière a été créée il y a de nombreuses années par une communauté de Quakers nord américains, à la recherche d’un havre de paix et fuyant l’enrôlement dans l'armée pendant la guerre de Corée. Votre itinéraire vous amènera au plus près des réserves naturelles de Monteverde ou de Santa Elena.

    Réserve de Monteverde - Costa Rica
    Réserve de Monteverde - Costa Rica © B. Piccoli/stock.adobe.com
    • à l'hôtel
  13. J13 Le Quetzal dans la réserve de Santa Elena et plantations de café

    Visite de la réserve de Santa Elena en compagnie de votre guide. La réserve abrite bien entendu le Quetzal resplendissant, et parmi les autres oiseaux à admirer nous pouvons citer : le colibri, le trogon à gorge orangée, le Párajo Campana de Tres Barbas, le chardonneret, le geai argenté, et bien d’autres encore.
    Tandis que la réserve de Monteverde attire quelque 200 000 visiteurs par an, Santa Elena en accueille moins de 20 000. La forêt de nuages est assez semblable à celle de Monteverde, bien que située à une altitude légèrement plus élevée.

    Visite ensuite d’une plantation de café avec également une présentation du cacao et de la canne à sucre.
    La visite commence par l’étonnante histoire du café dans le monde, suivi de son historique, de son importance dans le développement socio-économique de notre pays, le Costa Rica.
    Vous découvrez alors le cycle complet de la production du café à partir de la graine elle-même (Cueillette du café en saison, concassage, séchage, la sélection des grains, la torréfaction et conditionnement final du café)

    Note: La visite de la finca de café est rendue possible grâce aux installations qui ont été adaptées pour répondre aux besoins des personnes à mobilité réduite, avec des sentiers et salles de présentation des machines adaptées ainsi que des guides sensibles aux situations de handicap.

    Quetzal resplendissant - Costa Rica
    Quetzal resplendissant - Costa Rica © Konrad Wothe/Minden Pictures/Biosphoto/Photononstop
    • en lodge
  14. J14 L'océan pacifique pour horizon

    Aujourd’hui, vous poursuivrez votre aventure en direction du parc national de Manuel Antonio situé 180 km plus au sud, sur la côte Pacifique. Avec ses 700 ha, ce dernier est le plus petit parc du pays, mais est considéré comme un véritable joyau avec ses plages de rêve et sa forêt tropicale.
    En chemin, vous pourrez faire étape à Carara, le parc est 100% rendu accessible aux fauteuils roulants. C'est un parc à la frontière de deux milieux naturels qui réservera de belles surprises aux amateurs de faune aviaire car il regroupe plus de 400 espèces d'oiseaux ! Lors de vos balades sur les sentiers (sendero Las Araceas ou le sendera Laguna Meandrica, par exempleà, profitez de superbes points de vue sur le parc et ouvrez grand les yeux pour tenter d'apercevoir l'élégant ara rouge, véritable vedette du parc !

    • Parc national Carara - Costa Rica
      Parc national Carara - Costa Rica © MarcoDiaz/stock.adobe.com
    • Ara dans le parc national de Carara - Costa Rica
      Ara dans le parc national de Carara - Costa Rica © Mathilde Salmon
      • à l'hôtel
    • J15 Le parc national de Manuel Antonio

      Visite du parc national Manuel Anotnio avec guide via des sentiers accessibles au fauteuil roulant.
      Lors de la balade, restez silencieux et passez tous en tenue de camouflage pour apercevoir la foisonnante vie animale; restez sur les sentiers balisés ou écartez vous quelque peu afin de pouvoir observer paresseux, singes hurleurs, capucins, ratons laveurs, iguanes ... Plus de 110 espèces de mammifères et 180 espèces d'oiseaux peuplent ce parc national. La concentration d'animaux sauvages est énorme : ouvrez les yeux et soyez attentifs aux bruits autour de vous !
      Afin de vous remettre de vos émotions, profitez de la plage après la visite. La plage de Manuel Antonio est accessible à tous grâce à des tapis de bambous qui permettent l’accès facile aux personnes en fauteuil roulant au plus près de la plage.

      • Emplacement réservé PMR - Manuel Antonio - Costa Rica
        Emplacement réservé PMR - Manuel Antonio - Costa Rica © Fabrice Del Taglia
      • Sentier accessible dans le Parc national Manuel Antonio - Costa Rica
        Sentier accessible dans le Parc national Manuel Antonio - Costa Rica © Fabrice Del Taglia
        • à l'hôtel
      • J16 Farniente sur les plages de l'océan pacifique

        Matinée libre pour profiter des plaisirs de la plage à Manuel Antonio.
        Puis, retour à San José par la côte. En chemin, nous vous conseillons de faire un arrêt à Jaco. Là-bas, vous pourrez vous offrir l'expérience insolite d'un tour en tram aérien : vous tutoierez alors la cime des arbres et survolerez les nuages ??dans un décor de forêt humide!
        Poursuite jusqu'à San José et restitution de votre véhicule de location directement à l'hôtel.

        • à l'hôtel
      • J17 et J18Retour en France

        Selon vos horaires de vol, prenez du temps pour visiter un peu San José : son grand marché central aux mille étals, les quartiers Amon, Otoya et Soledad sont aussi agréables et rappellent le San José des années 60. Vous pourrez aussi découvrir son musée de l’Or rempli d'objets précolombiens d'Amérique latine. Vous aurez ensuite un transfert privé en direction de l'aéroport de San José. Nuit et prestations à bord.

        • à bord
      • N.B. :

        Tous les hébergements et prestations que nous proposons ont été visités et validés par nos soins, tant au niveau de l’accessibilité que de la sensibilité des personnels aux situations de handicap, et notamment les personnes à mobilité réduite.

      • Comment personnaliser votre voyage ?

        Il s’agit d’un itinéraire pensé et éprouvé par nos producteurs spécialistes pour découvrir les principaux sites d'intérêt du pays, mais vous pouvez le modifier à votre guise avec votre conseiller. Ce dernier aura à cœur de vous aider à composer le meilleur voyage possible tenant compte de vos envies et de vos conditions de voyages !

      18 jours à partir de 3990 €

      Je demande un devis

      • Niveau : Tranquille Tranquille
        Envie de vous évader, de découvrir le monde à votre rythme, sans trop vous fatiguer ? Ces voyages qui combinent approche à pied (par tranche de 1 à 4h, pas forcément quotidiennes et en moyenne) et en véhicule sont faits pour vous. En quelques mots : des formules avec ou sans dénivelé (moins de 300 m), accessibles à toute personne habituée à la marche décontractée.
      • Autotour
      • Découverte

      • Nature Vous rêvez d’approcher lions, éléphants ou tortues géantes… ou encore d’admirer (sans les cueillir) orchidées, rafflesias et autres plantes exotiques ? Un circuit noté 5 se consacrera surtout à la découverte d’une faune et/ou d’une flore particulièrement riches, rares et diversifiées, dans des sites naturels spectaculaires, combinant paysages extrêmement variés (arides, volcaniques, équatoriaux...) et faune exceptionnelle, facile à approcher. Si un séjour est noté 1, c’est que ses points forts sont à chercher ailleurs...

      • Culture Vous êtes plutôt féru(e) de culture, d'histoire, d’art, d’architecture, de religion ou d’archéologie ? Un périple noté 5 sera riche en visites de sites et monuments historiques (même s’il peut comprendre un peu de rando). Un voyage noté 1 ne comprend pas plus d’une seule visite culturelle.

      • Rencontre vous voyagez surtout pour aller à la rencontre de peuples aux modes de vie étonnants ?
        Une aventure notée 5 est une véritable immersion avec, la plupart du temps, un hébergement chez l’habitant. C’est un séjour où les rencontres et les échanges avec la population sont très fréquents, où vous êtes invité le cas échéant, à prendre part aux activités du village et où cueillette et découverte des us et coutumes de vos hôtes seront votre quotidien.
      • Nouveau
      • Voyage adaptable au handicap
      • Ajouter à ma sélection
      • Code COS24L
      Carte Costa rica Costa Rica personnes à mobilité réduite

      Budget

      Le prix comprend :

      • Les vols internationaux sur compagnie régulière.
      • Les taxes aériennes et surcharge carburant.
      • L'absorption à 100% des émissions CO2 générées par vos vols et vos prestations terrestres.
      • Les transferts depuis et vers l'aéroport
      • L’hébergement en chambre accessible aux personnes à mobilité réduite
      • Les petits déjeuners
      • La location d'un véhicule 4x4 type Suzuki Vitara ou équivalent, kilométrage illimité et système wifi embarqué
      • Tous les transferts terrestres et maritimes entre San José - Tortuguero - Guapiles
      • La visite du parc national Tortuguero avec guide local bilingue anglais/espagnol
      • La visite du parc national de Cahuita avec un guide privé
      • La visite de la réserve biologique de La Selva avec un guide privé
      • La visite des ponts suspendus de Mistico avec un guide privé
      • L'entrée aux eaux thermales & dîner
      • La visite de la réserve de Monteverde avec un guide privé
      • La visite d’une plantation de café, cacao et canne à sucre avec un guide privé
      • La visite du parc national de Manuel Antonio en petit groupe avec un guide local anglais/espagnol
      • Un carnet de route avec toutes les informations relatives à votre voyage
      • L'assistance francophone, sur place 24/27 & 7/7

      Le prix ne comprend pas :

        Les droits d'entrée dans les parcs nationaux (env. 15$ par parc visité)
        Le carburant de votre véhicule
        Les repas et boissons
        Les assurances facultatives, annulation et/ou rapatriement.

      Prix avec aérien

      Le prix indiqué est le prix minimum, sur la base de 2 participants, en chambre double, sous réserve de disponibilité.

      En fonction de vos envies, des disponibilités, de la saison à laquelle vous voyagez ainsi que celle à laquelle vous réservez votre voyage, le prix peut évidement varier. Le prix juste sera in fine établi, avec votre conseiller expert, au moment de votre devis.

      Notez que la fourchette de prix de ce voyage sur mesure au Costa Rica, s’étend de 250 à 320 € par jour et par personne.

      Fiche technique

      1 • Détails du voyage

      Voyage adaptable au handicap

      Ce voyage est adaptable – moyennant éventuellement des modifications d’hébergements, de transports ou d’activités - aux personnes en situation de handicap et notamment aux personnes à mobilité réduite. N’hésitez pas à nous consulter et à nous expliquer vos besoins.

      Niveau physique et préparation

      Depuis 1996, il existe au Costa Rica la loi 7600 intitulée « Egalité des chances pour les personnes disposant d’un handicap », loi dont l'objectif est d'éliminer toute discrimination en lien avec le handicap, quel qu'il soit. En théorie, les transports publics et les stations/gares, les commerces, et toutes les infrastructures recevant du public en général étaient alors tenus de se mettre aux normes afin de faciliter au maximum la vie des personnes en situation de handicap.

      Notez que malgré cette volonté, l'accès de toutes les infrastructures n'est pas encore optimal partout pour les personnes en situation de handicap. Tous les hôtels, restaurants, parcs etc n'en sont pas tous au même stade de mise en œuvre de cette loi. Ceci dit, Nomade a répertorié pour vous les endroits les plus propices à un voyage en fauteuil roulant et en a concocté un super parcours qui vous emmènera à la découverte du pays.

      Pour des raisons de sécurité, nos voyages dédiés aux personnes à mobilité réduite impliquent d’être accompagné d’une personne autonome et mobile. Sachez que le cas échéant, nous pouvons, sous réserve de disponibilité, vous proposer l’accompagnement par un assistant local dédié pour toute la durée du voyage.

      On dort où ?

      Les nuits se passent en hôtel ou lodges confortables, tous accessibles accessibles aux personnes à mobilité réduite.

      A table !

      Pour vous mettre en appétit, vous pouvez commander des bocas (amuse-gueule), et en particulier des chicharrones (couenne de porc frite). Le plat national est le gallo pinto. Il s'agit d'un plat qui a pour base invariable le riz et les haricots auxquels s’ajoutent soit des œufs, soit de la viande. On accompagne ce plat de galettes faites à base de farine de maïs : les tortillas, pain de l'Amérique latine.
      Le plat traditionnel est le casado (qui signifie « marié ») et qui est le plat que toute bonne épouse doit pouvoir servir à son mari. Il s'agit d'une (grande) assiette bien remplie dans laquelle on dispose un repas complet : une salade de crudités (le plus souvent du chou), du riz, des haricots et de la viande (de bœuf, de poulet) du poisson ou des fruits de mer (notamment de délicieuses crevettes ou même de la langouste).
      Tout aussi répandu, le ceviche est un délicieux plat de poisson blanc (souvent du bar) ou fruits de mer, marinés dans le jus de citron et assaisonné d'oignon et de coriandre. La coriandre fraîche et l’oignon parfument d’ailleurs la plupart des plats de légumes, de viande ou de poisson, ce qui finit par leur donner une saveur assez uniforme.

      Le poulet (pollo) est l’un des aliments préférés du pays. On le trouve cuisiné sous toutes les formes. Le bœuf, élevé dans le pays est un véritable régal si l’on sait expliquer la cuisson désirée. Comme dans beaucoup de pays, les grillades sont souvent archi-cuites et il faut beaucoup de persuasion pour obtenir une viande saignante ou bleue ! Mais alors, quel délice …
      Au Costa Rica, les mets sont en général très peu épicés. Les tamales sont de petits pâtés à base de farine de maïs et farcis de viande et de légumes que l'on prépare, traditionnellement, à l'occasion de Noël.
      Le gâteau tres leches (aux trois laits) est une sorte d’entremet au goût prononcé de lait concentré sucré. Autre dessert : l'arroz con leche (riz au lait) est également très apprécié. Dans les deux cas, il faut aimer le sucre !
      Le café costaricain, renommé à juste titre, enchantera votre palais, tout comme les bières et les rhums locaux.

      La toilette (et les toilettes)

      Dans tous les hébergements, vous disposerez de salles de bains ainsi que de sanitaires privatifs et accessibles aux personnes à mobilité réduite.

      On se déplace comment sur place ?

      En voiture de location et en voiture adaptée pour les transfert aéroport.

      Le Costa Rica est assez bien développé au niveau du réseau routier. Le pays comprend deux « autoroutes », la Caldera qui relie la capitale San Jose à Tarcoles (Pacifique) et la « Panaméricaine », qui traverse le pays du nord au sud. Les routes nationales à une voie relient le reste du pays. En général, exceptés les deux axes principaux, les routes nationales sont souvent abimées (nids de poule, trottoir qui se décomposent, ponts etc.). Les routes secondaires ou « chemin secondaire », sont pour la plupart du temps en terre ou en pierres. En période de grosse pluie ces routes sont plus difficilement accessibles. C’est pourquoi le 4X4 est souvent recommandé sur ce genre de route, Vive l’aventure ! Ce sont les qualités de ces routes qui sont responsables de la durée parfois longue de certains déplacements. Pour avoir une idée des temps de distance entre deux points, n’hésitez pas à nous consulter.
      Le code de la route est identique au code français bien que le système de signalisation soit moins développé. Il n’y a pas souvent de panneaux indiquant l’arrivée dans les divers villages, mais pour savoir où vous êtes, trouvez des points de repères, églises, au-dessus des arrêts de bus, le nom des sodas (snack pour se restaurer) ou le nom des écoles parfois.

      Volez en bonne compagnie !

      Nous vous proposerons dans la mesure du possible des vols directs avec assistance aéroport sur des compagnies régulières. Il existe plusieurs niveaux d’assistance selon que vous pouvez vous lever et faire quelques pas ou qu’il faut une assistance jusqu’au siège de l’appareil. Notez par ailleurs que tous les fauteuils voyagent en soute au même titre qu’une valise.

      Veillez à nous communiquer impérativement dès l’inscription les noms et prénoms figurant sur votre passeport, ainsi que votre date de naissance (et non pas votre prénom d’usage ou nom d’épouse si votre passeport ne les mentionnent pas).

      Notez que les contrôles de sécurité sont devenus très stricts aux aéroports. Les bagages en cabines ne doivent pas dépasser certaines dimensions et leur poids est limité. De nombreux éléments sont strictement interdits (couteau, briquet...). Vos produits de toilette ne sont acceptés que dans un sac en plastique transparent d’une quantité inférieure à 100 ml, exception faite des médicaments et des aliments pour bébé.

      2 • Budget

      Le prix comprend :

    • Les vols internationaux sur compagnie régulière.
    • Les taxes aériennes et surcharge carburant.
    • L'absorption à 100% des émissions CO2 générées par vos vols et vos prestations terrestres.
    • Les transferts depuis et vers l'aéroport
    • L’hébergement en chambre accessible aux personnes à mobilité réduite
    • Les petits déjeuners
    • La location d'un véhicule 4x4 type Suzuki Vitara ou équivalent, kilométrage illimité et système wifi embarqué
    • Tous les transferts terrestres et maritimes entre San José - Tortuguero - Guapiles
    • La visite du parc national Tortuguero avec guide local bilingue anglais/espagnol
    • La visite du parc national de Cahuita avec un guide privé
    • La visite de la réserve biologique de La Selva avec un guide privé
    • La visite des ponts suspendus de Mistico avec un guide privé
    • L'entrée aux eaux thermales & dîner
    • La visite de la réserve de Monteverde avec un guide privé
    • La visite d’une plantation de café, cacao et canne à sucre avec un guide privé
    • La visite du parc national de Manuel Antonio en petit groupe avec un guide local anglais/espagnol
    • Un carnet de route avec toutes les informations relatives à votre voyage
    • L'assistance francophone, sur place 24/27 & 7/7
    • Le prix ne comprend pas :

      Les droits d'entrée dans les parcs nationaux (env. 15$ par parc visité)
      Le carburant de votre véhicule
      Les repas et boissons
      Les assurances facultatives, annulation et/ou rapatriement.

      Frais d’annulation

      Afin de tenir compte des contraintes imposées par nos prestataires pour votre voyage, et conformément à nos conditions de vente, en cas d’annulation de votre part avant le commencement du voyage, nous vous appliquerons des frais d’annulation basés sur nos frais réels justifiés à la date de votre annulation.

      Budget sur place

      Le coût de la vie au Costa Rica est élevé par rapport à l’Amérique latine en général (comptez +- 10% moins cher qu’en Europe). Comptez +-10€ pour un repas typique, +- 20€ pour un repas en restaurant ou hôtellerie internationale.

      Pourboires

      Vous nous interrogez régulièrement sur le sujet en nous demandant de vous fournir des indications sur le montant du pourboire à donner à nos équipes locales. Nous restons sur ce sujet fidèle à notre ligne directrice, à savoir que le versement d’un pourboire ou d’une gratification à un ou plusieurs membres de nos partenaires locaux reste soumis à votre libre appréciation. En aucun cas, les équipes locales ne sauraient invoquer une quelconque coutume ou habitude culturelle afin d’exiger quoi que ce soit de votre part.

      3 • Assurances

      Pourquoi souscrire une assurance ?

    • En souscrivant une assurance voyage avec Nomade Aventure, profitez de l'aide de notre Service Client pour vos démarches et bénéficiez des garanties dans les meilleurs délais.
      Surtout, voyagez l'esprit tranquille en toute situation, car pour vous prémunir de tout risque lié à une pandémie, notamment celle du Covid-19, nous avons étendu les garanties de nos contrats d'assurance :

      Remboursement de toutes les sommes engagées dans le cas où vous devez annuler votre voyage pour les motifs suivants :
    • si vous êtes désigné cas contact dans les 14 jours précédents le départ,
    • si vous tombez malade du Covid-19 (ou une autre pandémie) avant de partir,
    • si vous êtes testé positif (suite prise de température ou résultat d’un test PCR et/ou antigénique) le jour du départ,
    • s’il est contrindiqué que vous partiez en voyage par un médecin, suite au contexte vaccinal dans le pays de destination…

      La franchise retenue sera celle du MOTIF MEDICAL de votre contrat d’assurance.
    • Quel contrat choisir ?

    • Assurance Tranquillité (4,20 % du prix de votre voyage)

      Vous bénéficiez d’une protection complète :
    • Frais d'annulation pour toutes causes justifiées.
    • Frais médicaux, chirurgicaux, pharmaceutiques et d'hospitalisation dans le monde entier.
    • Frais de recherche et de secours en mer ou en montagne.
    • Frais de rapatriement.
      Indemnisation en cas de retard d'avion, vol, perte et détérioration de vos bagages.
      Voyage de compensation.

    • Assurance Tranquillité Carte Bancaire (3,20 % du prix de votre voyage)

      Vous bénéficiez exactement des mêmes garanties que celles du contrat Tranquillité, à la seule différence qu’il vient compléter les garanties proposées par votre assurance carte bancaire.
      Important : en cas de sinistre, vous devez contacter [u]en premier lieu[/u] l'assureur de votre carte bancaire.
      [u]A noter[/u] : ce contrat est réservé exclusivement aux titulaires de cartes Visa Premier, Gold MasterCard, Infinite Platinium, délivrées par une banque française, belge ou suisse, et ayant réglé l’intégralité du séjour avec leur carte bancaire.

    • 4 • Equipement

      Petit équipement personnel

      . Lunettes de soleil
      . Gourde isotherme (1 L min.)
      . Crème solaire haute protectionLes costariciens sont souriants et aimables: rendez leur la pareille. Respectez les rythmes de vie et les traditions costariciennes.
      Demandez toujours l’autorisation avant de prendre une photographie avec une personne. La réponse sera à coup sûr positive et cela vous fera une bonne occasion de partager et pourquoi pas de rester en contact après votre retour.
      N’hésitez pas à goûter les mets locaux, ils sont le plus souvent délicieux et variés.
      Consommez local! Que ce soit pour vos souvenirs, activités ou repas, les retombées économiques profiteront directement au costariciens.
      Payez en colones, c’est la monnaie du pays et montrera votre intérêt pour la culture et votre envie de partager.
      . Des jumelles
      . Chapeau ou casquette couvrante sur le cou

      Pharmacie personnelle

      - Crème solaire à ne pas oublier.
      - Elastoplast et double peau.
      - Antidiarrhéique.
      - Antalgique.
      - 1 collyre.
      - Médicament pour la gorge.
      - 1 anti-inflammatoire.
      - 1 antibiotique à spectre large.
      - Vos médicaments personnels.
      Attention, si vous suivez un traitement particulier, nous vous conseillons d'emporter vos médicaments personnels car vous risquez de ne pas trouver l'équivalent sur place

      On prend quels bagages ?

      Note concernant vos bagages : 18 à 23 kg maximum par personne pour le bagage en soute, selon les compagnies aériennes. Cela sera indiqué sur vos billets d’avions. Notez qu’on revient souvent plus lourd…
      Un petit sac à dos de randonnée est recommandé. Il peut être utile d´avoir dans l'avion de quoi "survivre" pendant quelques jours à l´arrivée dans le au cas où votre gros bagage en soute n´arriverait pas (ça arrive...) ; soit : chaussures, nécessaire de toilette, veste...

      Nous vous rappelons qu'il est essentiel de bien veiller à vos affaires personnelles durant tout le voyage. A ce titre, ne laissez jamais vos effets personnels les plus importants sans surveillance ou dans un endroit non sécurisé.

      En cas de perte de bagage, merci de laisser le numéro de l’agence au comptoir de l’aéroport lorsque vous faites votre déclaration de perte.

      On met quoi dans la valise ?

      Tenues légères de préférence en coton (short et pantalon) ; Chemises à manches longues offrant une excellente protection contre le soleil et surtout contre les moustiques qui, le soir et le matin (lorsqu’il n’y a pas de vent), viennent tourner autour de vous ; Prévoir un pull ou une fourrure polaire légère ; Cape de pluie

      5 • Formalités et santé

      Formalités

      Passeport

      Passeport valide pour la durée du séjour, pour les ressortissants de l’Union Européenne et les Suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Afin de parer à toute éventualité, on veillera à disposer d’un passeport comportant le nombre de pages vierges requis ou suffisant (généralement 3, dont 2 en vis-à-vis). Passeport d’urgence. Ce document n’étant pas accepté partout, il faudra s’assurer, avant d’en faire la demande éventuelle, qu’il est reconnu par le pays concerné par le voyage ; on vérifiera également s’il implique une demande de visa (ce qui peut être le cas même pour des pays où on en est dispensé avec un passeport ordinaire). Si vous voyagez avec vos enfants, sachez que, dorénavant, les mineurs, quel que soit leur âge, doivent eux aussi avoir un passeport individuel. La législation française stipule que les mineurs voyageant avec leurs deux parents, ou un seul des deux, n'ont pas besoin d'être en possession d'une autorisation de sortie du territoire. En revanche, ce document est obligatoire (depuis le 15 janvier 2017) si cette condition d'accompagnement n'est pas remplie. Dans ce dernier cas, l'enfant devra présenter : passeport (ou carte d'identité, selon les exigences du pays de destination) ; le formulaire d’autorisation de sortie du territoire, signé par l'un des parents titulaires de l'autorité parentale (le formulaire d’autorisation de sortie du territoire est accessible sur le site www.service-public.fr) ; une photocopie du titre d'identité du parent signataire. Lorsqu’un mineur voyage avec l’un de ses parents dont il ne porte pas le nom, il est fortement conseillé soit de pouvoir prouver la filiation (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F15392), soit de présenter une autorisation de sortie du territoire (formulaire Cerfa n° 15646*01) dûment remplie et signée par l’autre parent avec copie de sa pièce d’identité. Cette autorisation ne dispense pas de l’accomplissement de toute autre formalité spécifique à la destination concernant les mineurs. Permis de conduire : pour éviter tout désagrément, il peut-être utile, même pour les pays extra-européens reconnaissant officiellement sur leur territoire la validité du permis français, de se procurer également un permis de conduire international ou, à défaut, une traduction assermentée du permis français. Si votre voyage implique que vous transitiez par les Etats-Unis : DOCUMENTS. Pour entrer sans visa, tout voyageur français, belge ou suisse (cela concerne aussi les enfants quel que soit leur âge) se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique ne dépassant pas 90 jours, doit être en possession d´un passeport individuel portant sur la couverture le symbole « puce électronique ». A partir du 15 janvier 2017, l'autorisation de sortie du territoire est rétablie pour les mineurs français voyageant sans au moins l'un de leurs parents. Le passeport doit avoir une validité d'au moins six mois à compter de la date de sortie des Etats-Unis. ESTA. Tous les voyageurs français se rendant, par air ou par mer, aux Etats-Unis (ou y transitant) pour un voyage touristique, devront être en possession, avant d’embarquer, d´une autorisation électronique d´ESTA (Système électronique d´autorisation de voyage). Le formulaire ESTA devra être imprimé, avec la mention « autorisation accordée » et présenté à l’enregistrement. Ce document, simple autorisation d’embarquement, n´est pas une garantie d´admission sur le territoire des USA. Une fois accordée, cette autorisation est valable pour une ou plusieurs entrées et ce pendant deux ans (ou jusqu’à expiration de la validité du passeport du demandeur). Les formulaires en ligne sont accessibles sur le site : https://esta.cbp.dhs.gov/ (la demande doit être faite au plus tard 72 heures avant le départ). L’autorisation d’ESTA est payante : 14 dollars US (tarif janvier 2017), à régler par carte bancaire au moment de la demande. RESTRICTIONS A L'EXEMPTION DE VISA. Il est à noter que les voyageurs ayant effectué un séjour en Iran (mais aussi en Irak, en Syrie, en Libye, en Somalie, au Yémen, au Soudan ou en Corée du Nord) depuis le 1er mars 2011 devront, s'ils souhaitent se rendre aux Etats-Unis ou y transiter, faire en personne une demande de visa auprès du consulat américain, et ce même s'ils sont citoyens d'un pays relevant du Programme d'exemption de visa. Cette mesure s'applique également aux binationaux dont l'une des nationalités est iranienne, irakienne, syrienne, libyenne, somalienne, yéménite, soudanaise ou nord-coréenne. Si votre voyage implique que vous transitiez par le Canada : AVE. A partir du 10 novembre 2016, les voyageurs dispensés de visa qui prennent un vol à destination du Canada, ou qui transitent par le Canada vers leur destination finale, devront obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE). Elle est valable 5 ans (à condition que votre passeport ait une validité équivalente) et coûte 7 dollars canadiens. L'AVE n'est pas exigée des citoyens des Etats-Unis, ni des voyageurs possédant un visa valide. Elle ne l'est pas non plus des voyageurs entrant au Canada par voie terrestre ou maritime. Le formulaire ad hoc doit être complété au plus tard 72 heures avant le départ sur le site http://www.cic.gc.ca/francais/visiter/ave-commencer.asp Les femmes mariées doivent faire cette demande à leur nom de jeune fille. Attention ! des sites non officiels proposent de délivrer l'AVE aux voyageurs à des tarifs exorbitants ; il arrive même que l'autorisation ne soit pas délivrée, ou pas reconnue par les autorités canadiennes. Veillez à faire la demande à l'adresse mentionnée ci-dessus. APPAREILS ELECTRONIQUES. De nouvelles mesures de sécurité sont entrées en vigueur dans les aéroports : les appareils électroniques (smartphones, tablettes, portables…) doivent être chargés et en état de fonctionnement pour tous les vols allant ou passant par les Etats-Unis et Londres. Les agents de contrôle doivent pouvoir les allumer. Par précaution, ayez votre chargeur à portée de main. Si votre appareil est déchargé ou défectueux, il sera confisqué. Cette mesure étant susceptible d’être étendue à d’autres aéroports, nous vous conseillons de charger vos appareils électroniques avant le vol quelle que soit votre destination.

      Visa

      Pour un séjour de moins de 90 jours, pas de visa pour les ressortissants de l’Union Européenne, ni pour les Suisses. Pour les autres nationalités, nous sommes à votre disposition pour vous accompagner dans vos démarches. Attention ! Dans le cadre des mesures spécifiques liées à la pandémie de Covid, nous vous recommandons de vérifier votre statut vaccinal eu égard aux exigences de votre pays de destination et des attentes des autorités françaises à votre retour. Et de vérifier en outre si un ou plusieurs tests PCR sont demandés (avant le départ, à l'arrivée, pendant le voyage ou au retour). Enfin, de remplir les formulaires spécifiques Covid qui peuvent être réclamés pour entrer dans certains pays. Nos conseillers sont à votre disposition pour vous préciser les formalités à respecter.

      Vaccins obligatoires

      La vaccination contre la fièvre jaune n’est pas, actuellement, exigée des voyageurs arrivant d’Europe ou des USA. En revanche, elle peut l’être de ceux venant de pays d’Afrique sub-saharienne ou d’Amérique latine (où la maladie est présente), cela même si la vaccination y est seulement recommandée. En l’absence de vaccin, il est raisonnable, avant le départ, de se renseigner auprès du ministère des affaires étrangères sur l’état présent de la législation costaricienne (www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs).

      Vaccins conseillés

      Il faudra, bien sûr, être vacciné (ou immunisé) contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite, les hépatites A et B, la coqueluche, la rougeole surtout pour les enfants. Et, éventuellement, si le voyage est aventureux, contre la typhoïde et la rage. Contre les méningites, en période épidémique, vaccin tétravalent A/C/Y/W (Menveo ou Nimenrix).

      Paludisme

      Le paludisme est en voie d'éradication du Costa-Rica. Il peut être présent sur la côte caraïbe (province de Limon, Tortuguero) sous une forme mineure. La prise d’un traitement préventif par Nivaquine n'est, cependant, pas indispensable Mais partout, la protection individuelle contre les piqûres de moustiques doit être rigoureuse, pour éviter la transmission d’autres maladies (la dengue, voire chikungunya ou le virus Zika).

      6 • Le pays

      Us et coutumes

      Les costariciens sont souriants et aimables: rendez leur la pareille. Respectez les rythmes de vie et les traditions costariciennes.
      N’hésitez pas à goûter les mets locaux, ils sont le plus souvent délicieux et variés.
      Consommez local! Que ce soit pour vos souvenirs, activités ou repas, les retombées économiques profiteront directement au costariciens.
      Payez en colones, c’est la monnaie du pays et montrera votre intérêt pour la culture et votre envie de partager.

      Climat

      Tropical, en général humide et chaud. La température moyenne est de 23°C à San José, 31°C sur la côte et au nord, à peine plus frais la nuit et ceci toute l’année. En altitude, la température chute vite : à 3000m, il fait de 5 à 15°C.
      Il y a deux saisons distinctes au Costa Rica : l’hiver, humide de mai à novembre (pluies brèves mais torrentielles), l’été, de décembre à avril (soleil et ciel dégagé).
      On peut voyager au Costa Rica toute l’année, car il ne pleut jamais la journée complète.
      Chaque période de l’année présente ses avantages :
      - De janvier à avril : soleil, vent et sécheresse sur le versant Pacifique. Attention, la saison sèche est moins marquée sur le versant Caraïbe.
      - En avril-mai : c’est le printemps, la saison des pluies commence fin mai.
      - En juin-juillet : c’est le « veranillo », le petit été ! Les pluies diminuent sur l’ensemble du pays.
      - D’août à octobre : Belles périodes ensoleillées sur la côte Caraïbe.
      - D’octobre à Décembre : périodes ensoleillées interrompues par des averses. Décembre, retour de la saison sèche annoncée par des alizés sur le pacifique.

      Faune et flore

      Le Costa Rica possède la plus grande biodiversité au monde au km². Et 5 % de la biodiversité mondiale. Pour ne citer qu’eux : 900 espèces d’oiseaux dont les magnifiques Ara Macao et Quetzal Resplendissant, mammifères, insectes et amphibiens, plus de 1000 espèces d’orchidées endémiques, etc, etc.
      Bien que le Costa Rica jouit d'une faune exceptionnelle, il n'est pas toujours garanti de pouvoir observer les animaux en abondance au moment précis de vos balades.
      Une attitude silencieuse lors des balades sera des plus favorables afin d'optimiser vos chances de voir les animaux.

      Télécommunications

      Le pays est développé en la matière. Le réseau WIFI est disponible dans la grande majorité des hébergements (souvent en libre accès à la réception). Le réseau 3G est disponible dans la plupart des villes et régions peuplées.

      Décalage horaire

      Il y a 7 heures de différence entre la France et le Costa Rica l’hiver, et 8 heures en été. Le Costa Rica lui-même n’applique pas l’horaire d’hiver et l’horaire d’été, il s’agit du même tout au long de l’année.

      Electricité

      Au Costa Rica l’électricité est en 110 volts. Les prises de courant sont différentes de celles de l’Europe. Nul besoin d’un transformateur mais il vous faudra un adaptateur de type A avec deux fiches plates parallèles.

      Bibliographie

      Guide Lonely Planet Costa Rica, Guide Voir Costa Rica (Hachette), Guide du Routard Costa Rica 2018

      Susan Fogden et Normand David : Oiseaux du Costa Rica

      Stephan Bonneau : Costa Rica : Voyage au coeur du vivant

      Cartographie

      Costa Rica, Adventure Map, National Geographic

      Costa Rica, Collection Découvertes du monde, IGN (France)

      7 • Tourisme responsable

      Charte éthique du voyageur

    • Charte éthique du voyageur
      Chacun de nous peut contribuer à être un voyageur responsable, attentif au monde et à ses habitants, en suivant quelques conseils, avant, pendant et après le voyage.

      Avant le voyage : Préparer son voyage, c’est d’abord s’intéresser à la destination.
    • Bien s’informer sur les habitants et leur mode de vie, le patrimoine, la religion, l’environnement, l’économie, et apprendre quelques mots dans la langue de la destination.
    • Choisir des professionnels impliqués dans le tourisme responsable : agences de voyage, tour-opérateurs, compagnies aériennes, guides, activités sur place, hébergements, restaurants.
    • N’emporter que l’essentiel, et garder de la place dans la valise pour ramener des souvenirs fabriqués localement. Se renseigner sur la pratique et les limites du marchandage des prix et sur les pourboires laissés aux professionnels : restaurants, hébergements, guides, artisans, commerçants, sans s’obstiner à vouloir obtenir des privilèges.
    • Pour partir l’esprit léger, garder l’esprit critique. S’interroger sur la réalité des risques de la destination, et se renseigner auprès des organismes compétents, sans se laisser trop influencer par certains médias.

      Pendant le voyage : Respecter aussi bien la nature que les hommes et leur culture.
    • Se mettre au diapason des us et coutumes de la destination, sans imposer ses habitudes ni son style de vie, en portant attention à la manière de s’habiller notamment dans les lieux de culte, mais aussi aux signes de richesse qui peuvent contraster avec le niveau de vie local. Goûter la cuisine locale, et être curieux des modes d’hébergements authentiques.
    • Avant de photographier une personne, prendre le temps de lui demander l’autorisation et profiter de l’occasion pour nouer le dialogue. Pour les enfants, demander l’accord des parents.
    • Comme chez soi, trier les déchets lorsque cela est possible, économiser l’eau et l’énergie. Respecter aussi les règles affichées dans les espaces naturels, afin de préserver l’équilibre des lieux, de même que dans les musées, les villes, ou sur les plages.
    • Veiller à ne pas prélever de souvenirs dans les sites naturels et archéologiques, et à ne pas favoriser le vol et les dégradations en achetant des objets sacrés ou des produits issus d’espèces protégées. Préférer le don aux associations compétentes, aux écoles, aux chefs de villages, plutôt que de favoriser la mendicité, notamment celle des enfants. Dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants. Dans plusieurs pays dont la France, des lois poursuivent les délits sexuels commis à l’étranger.

      Après le voyage : Favoriser le dialogue entre les cultures pour permettre un tourisme facteur de paix.
    • Honorer ses engagements avec les personnes rencontrées pendant le voyage, l’envoi de photos par exemple. Si vous avez remarqué des situations graves et intolérables, les signaler à l’agence qui vous a vendu le voyage ou aux autorités compétentes.
    • Compenser tout ou partie des émissions liées à son voyage, et notamment les déplacements en avion, en contribuant à des projets de solidarité climatique. Soutenir des initiatives locales en donnant à des associations de développement, en s’engageant au sein d’ONG, ou en achetant des produits du commerce équitable.
    • Partager son expérience de voyageur, en famille, avec ses amis, ou sur les réseaux sociaux pour témoigner des richesses et des fragilités de notre planète, et faire bénéficier aux autres de conseils pour voyager mieux.
    • Préparer son prochain voyage, proche ou lointain, en prenant conscience des nombreuses vertus du tourisme, non seulement économiques et sociales mais aussi culturelles et environnementales. Le tourisme donne de la valeur au patrimoine et encourage sa protection.

      Pour de plus amples informations sur le tourisme responsable et profiter d’autres conseils pour voyager mieux : www.tourisme-responsable.org
    • Agir pour un tourisme responsable (ATR)

    • NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

      L’esprit ATR
      Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

      La labellisation
      Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

      Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
      Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
    • encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
    • veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
    • respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
    • respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
    • informer de façon transparente et sincère ;
    • s’engager en matière de compensation CO2.

      Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

      Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

      Et vous, que pouvez-vous faire ?

      Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

      Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.
    • Nos actions locales

      NOTRE ENGAGEMENT AUPRÈS D’AGIR POUR UN TOURISME RESPONSABLE

      L’esprit ATR
      Être membre d’ATR (Agir pour un Tourisme responsable), c’est s’engager sur la limitation des effets négatifs de l’activité touristique. C’est développer de nouvelles pratiques de tourisme responsable et durable. C’est aussi un état d’esprit qui correspond pleinement à ce que nous sommes chez Nomade Aventure et, surtout, à ce que sont nos clients.

      La labellisation
      Cela fait plusieurs années que nous sommes engagés dans une démarche qualité contrôlée, tous les ans, par un audit.

      Aujourd’hui, nous sommes labellisés avec ECOCERT, un organisme indépendant qui contrôle le respect des valeurs affichées par les entreprises.
      Nous sommes fiers dans ce cadre de participer à l’élaboration de critères mesurables pour :
      encourager le développement d’un tourisme qualitatif pour une découverte authentique des régions d’accueil et de leur culture ;
      veiller à ce que les retombées économiques soient le plus justement réparties entre les acteurs du voyage, et participer à un développement durable des destinations ;
      respecter les usages et différences culturelles des régions d’accueil ;
      respecter l’environnement et le patrimoine culturel et naturel ;
      informer de façon transparente et sincère ;
      s’engager en matière de compensation CO2.

      Des principes qui sont partagés par toute la tribu Nomade, mais aussi par l’ensemble de ses partenaires, prestataires ou réceptifs.

      Pour mieux comprendre notre démarche, n’hésitez pas à consulter le Cahier des charges ATR que nous devons respecter. Egalement, pour toute information concernant la labellisation ATR, rendez-vous sur le site www.tourisme-responsable.org

      Et vous, que pouvez-vous faire ?

      Nomade Aventure vous recommande d’adopter durant votre séjour une attitude fidèle aux engagements d’ATR. Ces recommandations sont précisées dans LA CHARTE ETHIQUE DU VOYAGEUR que vous avez reçue avec vos documents de voyage et que vous pouvez consulter à tout moment sur notre site Internet. Nous pouvons également vous l’envoyer par courrier, sur simple demande de votre part.

      Quelques conseils : évitez l’usage des bouteilles en plastiques, évitez les emballages en portions individuelles, et rapportez tout ce vous pouvez, en particulier les piles et emballages plastiques, difficilement recyclables actuellement dans bon nombre de pays.

      Adoptez la Nomad'titude !

      Au-delà de notre approche, nous œuvrons pour un tourisme responsable ayant pour objectif la bonne répartition économique et l’épanouissement des populations locales, la préservation des ressources naturelles et l’échange culturelle entre voyageur et autochtones.

      Adoptez, vous aussi, des gestes simples lors de votre voyage pour suivre notre optique :

      - Evitez de laisser des déchets derrière vous, utilisez les poubelles de recyclage.
      - Utilisez l’eau potable avec parcimonie.
      - Evitez de dégrader des sites culturels, ne déplacez aucun objet et ne ramenez rien avec vous.
      - Evitez de sortir des sentiers balisés, limitez le piétinement, ne cueillez rien, n’emporter pas de fossiles, …
      - Dans les hôtels, évitez la surconsommation énergétique, coupez la climatisation lorsque vous n’êtes pas présents dans la chambre.
      - Les Costariciens sont d’un tempérament habituellement très accueillant, n’hésitez pas à les saluer par un simple « Buenas » (Bonjour)…